Astigarraga est le fief de la culture des cidreries basques où, au cri de « txotx », les convives se précipitent aux fûts pour tirer le cidre et le boire en dégustant la côte de bœuf basque, le txuletón d’un kilo cuit au feu de bois. Cette tradition a été reprise par les meilleurs restaurants dans toutes les villes d’Espagne, et même dans certaines d’Europe et d’Amérique. Le txuletón de viande rouge est ainsi devenu un produit représentatif du Pays Basque, vecteur de culture et d’identité.

De la viande, on en mange partout dans le monde, mais de grosses côtes d’un kilo de vieilles vaches grasses, maturées et rôties à cœur, on n’en mange qu’ici. Le txuletón est le porte-étendard d’Euskal Herria.Imanol Jaka

“SI ON EMBRASSE

UN ARBRE QUI N’A PAS DE RACINES,

IL TOMBE

SI ON PERD LES RACINES,

SI PERDEMOS LAS RAÍCES,

LA CAPACITÉ D’EMBRASSER,

DE DONNER DE L’AMOUR,

ON NE PEUT RIEN FAIRE “.

abrazo